Chemsex en Belgique : une enquête exploratoire

26 Mars 2017
944 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une conférence est proposée le 30 mars 2017 à Bruxelles. Elle traitera des résultats d’une recherche exploratoire sur le chemsex parmi les gays, les bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes dans la région de Bruxelles-capitale. Le terme "chemsex" est utilisé pour désigner l’usage de produits psychoactifs (et autres) dans un contexte sexuel. La thématique a fait l’objet de plusieurs études pionnières en Europe (notamment en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas). Pour autant, aucune recherche n’avait encore été menée en Belgique alors même que ce type de pratiques est de plus en plus visible sur le territoire bruxellois, principalement parmi les gays, bisexuels et autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH). A travers une enquête en ligne et une revue de la littérature, cette recherche exploratoire menée par l’association de lutte contre le sida Ex Aequo a eu pour objectif de dresser un état des lieux, le plus large possible, du phénomène chemsex à Bruxelles et d’identifier les principaux enjeux, en particulier pour la santé. Les résultats de cette recherche sont présentés lors de cette conférence à l’Université Saint-Louis (43 boulevard du Jardin botanique - 1000 Bruxelles) le jeudi 30 mars 2017 à 18 heures.