Chemsex : un an ferme

30 Janvier 2021
503 lectures
Notez l'article : 
0
 

Accusé d’homicide involontaire sur la personne de Christophe Romero-Michel, époux de Jean-Luc Romero-Michel, décédé à la suite d'un plan chemsex, Tuan N. a été condamné le 28 janvier à deux ans de prison dont un an avec sursis par le tribunal de Créteil. L'expertise toxicologique, réalisée post-mortem, a conclu que l'association de MDMA, GBL et alcool « a pu être à l'origine d'une intoxication aigüe » et de la mort de Christophe Romero-Michel, indique l’AFP. Son partenaire « n’aurait pas pris conscience de la gravité de la situation » a indiqué son avocat. Tuan N. n’a pas fait appel aux secours. Très ému, le mari veuf de la victime, l'élu parisien et militant Jean-Luc Romero-Michel, a déclaré s'être porté partie civile « pour qu'il n'y ait pas un autre Christophe qui meure », rapporte l’AFP. Il a estimé « qu'il ne s'agissait pas seulement d'une séance de chemsex qui a mal tourné », s'étonnant des faits « absolument incohérents » qui constituent le dossier. Celui qui a écrit un livre suite au décès de son compagnon, Plus vivant que jamais ! Comment surVivre à l'inacceptable ? (Michalon et Massot Éditions), avec qui il a vécu onze ans, a fait valoir que Christophe connaissait parfaitement les risques associés au mélange d'alcool et de GBL, notamment pour avoir travaillé au sein d'associations de prévention contre les produits stupéfiants. La défense avait demandé la relaxe. Le tribunal a condamné Tuan N. à deux ans d'emprisonnement dont un an avec sursis pour homicide involontaire notamment, la peine ferme s'effectuant sous la forme du port du bracelet électronique. Tuan N. devra également verser 25 000 euros à la partie civile au titre du préjudice moral. L’AFP signale, par ailleurs, que Tuan N., « chef d'entreprise jusque-là sans histoire », a été condamné il y a deux semaines à 10 mois d'emprisonnement avec sursis pour trafic de stupéfiants. À l'issue du procès, Jean-Luc Romero-Michel a réagi sur son compte twitter : « Rien ne fera revivre notre Christophe, mais Tuan N (…) est déclaré coupable et entièrement responsable des faits reprochés concernant la mort de Chris. Il est condamné à deux ans de prison. (un avec sursis, un avec bracelet électronique.) »

Commentaires

Portrait de bakkus

 

Beaucoup d'étalage de la vie sexuelle du "partenaire époux" de Roméro .... c est vrai que les addictions peuvent amener a ce genre de situations mais le rôle du mari n'est il pas de surveiller son "époux" , surtout qu'il n'ignorait pas les pratiques et les risques encourus .....Cette forme d'exhibitionisme de la vie intime n'apporte absolument rien sinon le témoignage d'un certain malaise et d'une mauvaise vie qui aurait du être pris en charge bien plus tôt ... Cet étalage vulgaire de la vie sexuelle est à mon sens pitoyable .....