Chili : couples homos, c’est du civil

23 Août 2011
902 lectures
Notez l'article : 
0
 
drepaue_chili.png

C’était une promesse du candidat de la droite au moment des élections présidentielles en 2010 au Chili. Ce dernier, Sebastian Pinera, actuel président, tient ses engagements puisqu’il a annoncé (9 août) avoir signé un projet de loi permettant la reconnaissance civile de l'union libre de couples hétérosexuels comme homosexuels. Bien qu’il s’agisse d’une promesse électorale (personne n’a été pris par surprise), cette initiative gouvernementale suscite une polémique avec une partie de la classe politique et des autorités religieuses qui comptent dans la vie politique de ce pays ultra-majoritairement catholique. Le message du président chilien est clair : "il n'y a pas une seule forme de famille, mais il en existe plusieurs expressions" et "toutes formes méritent le respect, la dignité et le soutien de l'Etat". "Ce projet de loi traite sur un pied d'égalité les couples de sexe différent et du même sexe, car dans les deux cas il est possible de développer l'amour, l'affection et le respect", a indiqué le chef de l'Etat en présentant à la presse son projet de loi. Reste que le président chilien n’est pas favorable au mariage pour les homos. Courageux, mais pas kamikaze !