Chine : de nouvelles données

10 Septembre 2019
383 lectures
Notez l'article : 
5
 

Une récente étude chinoise publiée en juillet dernier dans la revue scientifique PLOS One et réalisée par GlobalData indique que le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le pays est passé de  651 000 en 20005 à 850 000 en 215. Le nombre de cas concernant les hommes est quatre fois plus élevé que chez les femmes. Comment expliquer cette différence ? Les chercheurs-ses chinois-es l’attribuent, pour partie, à une augmentation de la prévalence chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, passant de 1,5 % en 2006 à 23,4 % en 2018. La mortalité est plus forte chez les hommes vivant avec le VIH que chez les femmes. Cette différence est aussi dû au fait que le diagnostic serait mieux posé et surtout plus rapidement que les hommes, favorisant un meilleur accès des femmes aux traitements ARV.