Cigarette électronique : lancement d'une grande enquête nationale

17 Janvier 2014
3 091 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'usage de la cigarette électronique va faire l'objet, pour la première fois, d'une grande enquête nationale en France a annoncé lundi 6 janvier l'Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Véritable phénomène de société, l'usage de la cigarette électronique (e-cigarette ou "ecig") reste encore peu documenté en France, constate l'Institut. Quels sont les principaux utilisateurs ? Sont-ils tous fumeurs ou anciens fumeurs ? Combien sont-ils ? L'Inpes va tenter de "répondre au mieux à ces questions et mieux cerner l’impact de ce phénomène en France". Cette première étude nationale d’envergure sur le sujet sera réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 15 000 personnes ayant entre 15 et 75 ans, habitant la métropole. Les résultats de l'enquête, qui s’étalera jusqu’au second trimestre 2014, seront rendus publics au troisième trimestre 2014, précise l'Inpes. L'étude française offrira la possibilité d'estimer de manière plus précise le nombre d'utilisateurs d'e-cigarettes (les "vapoteurs") en métropole. L'enquête traitera de la fréquence de la consommation, de sa durée, des teneurs en nicotine achetées, des lieux d'utilisation et d'achat et encore des raisons qui poussent à la consommation (arrêt ou diminution du tabac). Contrairement à la cigarette conventionnelle, la e-cigarette ne contient ni tabac, ni goudrons, ni monoxyde de carbone. Environ dix millions de Français, soit près d'un Français sur cinq, l'ont déjà testée, selon une enquête IPSOS réalisée pour la chaîne de magasins Clopinette, rendue publique le 2 décembre 2013.