Co-infection VIH-VHC

1 Avril 2019
1 825 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un article récent, le site d’infos sur le VIH et les hépatitres virales Catie, explique que des chercheurs-euses ont étudié le taux de survie des Canadiens-nes co-infectés-es par le VIH et l’hépatite C. Ils ont constaté que le « nombre de décès en lien avec la cirrhose a commencé à diminuer en 2013 grâce aux nouveaux traitements contre l’hépatite C », les antiviraux à action directe (AAD). Ils indiquent aussi que ce sont les surdoses qui ont « maintenant pris la place de la cirrhose en tant que première cause de décès pour ce groupe ». Les chercheurs-euses ont examiné des tendances concernant la santé et la survie entre deux périodes : de 2003 à 2012 et de 2013 à 2017. « L’étude a rapporté les résultats pour 1 634 personnes. Les chercheurs-euses ont découvert qu’au début de l’étude, les complications liées à la cirrhose étaient fréquentes. Cependant, dans la dernière partie de l’étude, lorsque les AAD sont devenus disponibles, le nombre de décès dus aux complications liées à la cirrhose avait diminué. De 2013 à 2017, la surdose de drogue a été la principale cause de décès chez les personnes âgées de 20 à 49 ans. Parmi les personnes âgées de 50 à 80 ans, les décès dus aux complications liées au tabagisme étaient prédominants ».