Coinf : mêmes chances de survie après transplantation

28 Avril 2009
1 963 lectures
Notez l'article : 
0
 
200.jpg

L’infection par le VIH ne diminue pas les chances de survie après une transplantation du foie. Le taux de survie chez les personnes infectées par le VIH ayant subi une transplantation (greffe) du foie, semble être identique à celui des personnes séronégatives transplantées. C’est ce que suggère une étude en analysant les données du registre britannique de transplantations et qui n’a démontré aucune différence de survie à 1 et 5 ans après transplantation entre ces deux groupes. Ces résultats démontrent que les personnes séropositives peuvent être candidates à la transplantation sans risque supplémentaire lié à leur maladie. Elles devraient avoir accès à la greffe du foie au même titre que les personnes séronégatives, et il n'y a donc pas de raison de refuser ou retarder une greffe du foie si le besoin est là. C'est une nouvelle importante. Par contre, les données ont confirmé la surmortalité liée à la co-infection par le virus de l’hépatite C, ce qui renforce l'intérêt d’une prise en charge précoce de l’hépatite C chronique chez les personnes infectées par le VIH et la necessité de leur ouvrir l’accès aux études qui évaluent les nouvelles molécules contre l’hépatite C ; études qui restent pour le moment limitées aux personnes monoinfectées.

Commentaires

Portrait de maya

pour certains d'entre nous chez qui le ttt vhc est compliqué, compromis ou en echec...
Portrait de micheltlse

oui, maya, et en redisant aux donneurs qui hésitent encore pour les greffes et les dons d'organe : refuseriez-vous un don si vous en aviez besoin pour (sur) vivre ?
Portrait de piloosoleil

pour sur, c'est une bonne nouvelle! Voila bientôt 3 ans que j'ai été greffé avec une coinfection vih vhc toujours active et seulement à peu prés tranquille depuis 2ou 3 mois. Je voyais moins pronostique de vie parfois mal barré, heureusement l'espoir est toujours là. Alors c'est bien que les seropos puissent etre candidats à la greffe comme les autres, encore faut il qu'il y est des greffons disponibles........ Le don d'organe, on y pense mais on ne le dis pas assez.