Coinf : une nouvelle encourageante

17 Juillet 2008
682 lectures
Notez l'article : 
0
 
coinf.jpg

Selon une étude présentée lors du 4e Workshop on HIV and Hepatitis Coinfection qui s'est tenu à Madrid, l'évolution de l'hépatite C chez les personnes coinfectées par le VIH pourrait être plus bénigne qu'on le croyait. Réalisée à Milan auprès de 1 223 personnes séropositives pour le VIH depuis plus de 20 ans dont 628 étaient coinfectées par le VHC, l'étude montre, en effet, que la probabilité de progresser vers le stade final de l'hépatite C (une cirrhose décompensée ou des varices œsophagiennes) n'était que de 2% à 15 ans, de 9% à 20 ans et de 18% à 25 ans. Certains facteurs semblent fortement associés au fait de voir l'hépatite progresser : le diabète de type 2, le stade sida, une durée moins longue de traitement VIH (5,5 ans contre 8,4 ans en moyenne), ainsi qu'un nombre de CD4 moins important.