Coming out séropositif inspirant

13 Mai 2021
501 lectures
Notez l'article : 
0
 

En septembre 2020, le chanteur Dizz, membre du groupe canadien de pop et R&B rIVerse, sortait bouleversé d’une clinique de santé sexuelle à Toronto après avoir appris sa séropositivité. « J’avais les idées noires et je me sentais sale et minable » déclare le jeune artiste aujourd’hui. Cinq mois plus tard, en février 2021, entouré des membres de son groupe, Dizz faisait son coming out d’homme gay et séropositif dans une vidéo postée sur la chaine YouTube du groupe suivie par près de 580 000 personnes. Touchée par la vidéo, la rédaction du magazine américain HIV Plus lui a proposé de faire la couverture de leur nouveau numéro accompagnée d’un entretien. La (sublime) photo de couverture montre le jeune artiste queer vêtu d’une jupe rose qui prend une pose à la fois guerrière et triomphante. « Comment la pop star Dizz a transformé un diagnostic VIH en triomphe » titre HIV Plus. L’entretien qu’il a donné au magazine est tout aussi inspirant. « J’ai l’impression de m’aimer plus qu’avant » déclare le chanteur. Le parcours de Dizz est similaire à celui de beaucoup de personnes récemment diagnostiquées séropositives. Il y a eu d’abord la stupeur, la colère et la tristesse mais aujourd’hui, Dizz déclare que ce résultat de dépistage s’est révélé être « une bénédiction » car cela lui a donné le déclic de prendre soin de lui. Pour lui, ce coming out est avant tout un besoin de transparence : « il est essentiel pour moi de vivre dans ma vérité et d’être entouré d’authenticité » déclare le chanteur. Dizz admet qu’il y a toujours beaucoup de stigmatisations liées au VIH mais qu’il a beaucoup de chance d’être entouré par un cercle intime qui le soutient, sa famille de cœur composée de ses amis-es et de son conjoint. « Je n’ai pas du tout l’intention de te quitter, tu es beau et rien n’a changé, nous allons traverser cette épreuve ensemble » sont les mots de son conjoint après l’annonce de sa séropositivité. Puis Dizz a contacté un ami à lui qui vit avec le VIH depuis des années et qui l’a vite rassuré : « oublie toutes tes peurs, tu vas être en bonne santé. Ce qu’il nous faut c’est te trouver un docteur et te mettre sous traitement ». « Le lendemain j’avais un nouveau médecin traitant et le jour d’après je commençais mon traitement » déclare Dizz dans un message d’espoir et de… positivité !