Complémentaires santé : hausse selon Bachelot

21 Octobre 2010
1 497 lectures
Notez l'article : 
0
 
chiffres_hausse.png

Rassurer. Il faut rassurer… Du moins tenter de le faire. Telle est la nouvelle consigne gouvernementale. Du coup, la ministre de la Santé s'est essayé à expliquer (13 octobre) que les complémentaires santé (Mutuelles et assurances) allaient bien augmenter les cotisations de leurs adhérents, mais que cette hausse ne devait pas être "massive". "L'accumulation des mesures vers les organismes complémentaires entraînera  inévitablement une hausse des cotisations en 2011", admet désormais la ministre qui avance pourtant qu'"il n'y a aucune raison d'avoir une augmentation massive des cotisations".  On voit mal comment cela sera possible puisque la prochaine loi de financement de la Sécurité sociale prévoit, entre autres, pour contenir le déficit de l'assurance-maladie les remboursements de certains médicaments et une hausse des frais hospitaliers (à la charge des personnes malades), ce que les complémentaires devront compenser. Effectivement, ça rassure !

 

Commentaires

Portrait de nathan

Malgré leurs gesticulations, cela fait déjà des mois que les mutuelles de la fonction publique par exemple ont commencé à rogner sous couvert de "modernisation" et d'"adaptation aux nouveaux besoins" (sic) les droits qu'elles consentent à leurs adhérents.

Elles sont elles aussi passées maîtres dans l'art de la communication et dans celui de faire passer pour un gain des dépenses supplémentaires qu'en fait elles laissent à la charge des mutualistes...

Par contre, elles ne progressent guère dans leurs dépenses somptuaires et inefficaces de fonctionnement, aggravées par leurs investissements hasardeux que la crise financière n'a pas encore fini de révéler...