Condamné pour une capote détruite

30 Mai 2008
597 lectures
Notez l'article : 
0
 
preservatif_geant.jpg

Un élu FN de Taverny (Val-d'Oise) a été condamné, le 29 mai, à 9 000 euros d'amende pour avoir détruit, en 2006,un préservatif géant de onze mètres de haut réalisé à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Le motif ? L'élu d'extrême droite y voyait une "atteinte aux bonnes mœurs". Aujourd'hui, il voit cette sanction comme une "victoire pour l'anti-France (…) et les obsédés sexuels". Du coup, il a fait appel. Trop fort !