Confinement 2 : FAS se mobilise

7 Novembre 2020
650 lectures
Notez l'article : 
0
 

Après les effets collatéraux de la première vague sur les patients-es atteints-es de maladies chroniques et les personnes à risque, « tout doit être mis en œuvre pour réussir à prendre en charge les patients-es atteints-es de la Covid-19, tout en maintenant l’accès aux soins pour tous-tes et en protégeant les plus vulnérables », indique un communiqué de France Assos Santé (FAS). « Force est de constater que la deuxième vague de la pandémie touche l’ensemble de notre pays et toutes les tranches d’âges de la population. Nous assistons jour après jour à l’augmentation des hospitalisations et des entrées en réanimation liées à des formes graves de la Covid-19, avec les conséquences redoutées pour l’ensemble des patients-es souffrant d’autres pathologies (…) Dans cette situation, les nouvelles mesures annoncées (…) par le Président de la République nous apparaissent nécessaires pour protéger la santé de nos concitoyens-nes, même si elles auront inévitablement un impact sur nos modes de vie et sur notre économie ». « Nous serons vigilants sur les effets produits par les nouvelles décisions gouvernementales (…) et nous continuerons de nous mobiliser sans faille pour garantir la continuité de l’accès aux soins pour tous et le respect du lien avec les plus âgés-es », pointe le collectif. Dans son communiqué, France Assos Santé rappelle ses priorités qui sont, entre autres, de « permettre aux patients présentant des formes évolutives de la Covid-19 d’être pris en charge correctement. Ces personnes doivent disposer d’un suivi et d'une surveillance adaptés, notamment en EHPAD et à domicile (oxygénothérapie). À cette fin, il faut envisager la mobilisation rapide de prestataires en santé au niveau des soins primaires, en coordination avec les professionnels libéraux et plus particulièrement les médecins traitants ». Le collectif demande aussi « aux médecins et aux agences régionales de santé de garantir la continuité des soins et des parcours, y compris grâce au recours à la télémédecine et à la télésurveillance, et à assurer les déprogrammations dans le strict cadre du nécessaire ». France Assos Santé entend jouer « un rôle majeur aux côtés des pouvoirs publics et des soignants-es dans la gestion de cette crise sanitaire sans précédent pour faire entendre les besoins et le vécu de tous les patients-es et des usagers-ères, de leurs proches et pour garantir la protection de toutes les personnes vulnérables ».