Conflits d'intérêts : le TRT-5 interpelle les labos

4 Juillet 2009
505 lectures
Notez l'article : 
0
 
trt_5_v.png

Le TRT-5, collectif interassociatif de lutte contre le sida, a appelé (24 juin) plusieurs laboratoires à faire preuve d'autant de transparence dans les rétributions des médecins que pour les subventions accordées aux associations. Un courrier a été adressé dans ce sens aux dirigeants des filiales françaises de Gilead, Pfizer, Merck Sharp & Dohme-Chibret, Sanofi-Aventis, Servier, GlaxoSmithKline, Janssen-Cilag, Roche, Bristol-Myers Squibb, Abbott et Boehringer Ingelheim. Tous ces laboratoires possèdent des médicaments utilisés dans la prise en charge des personnes séropositives. Dans un communiqué de presse, le TRT-5 évoque "une surenchère inexpliquée dans la rétribution de la participation des médecins et/ou des chercheurs aux évènements qui tiennent à la fois des manifestations scientifiques et promotionnelles.