Consommation d'alcool et risque cardiovasculaire

11 Mars 2017
480 lectures
Notez l'article : 
0
 

On le savait déjà, mais l’info se confirme. De nouvelles recherches renforcent les éléments démontrant que la consommation excessive d'alcool peut augmenter le risque de maladie cardiovasculaire en augmentant la rigidité des artères. C’est ce que pointe une étude publiée dans "Journal of the american heart association". Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde avec plus d'un tiers de la mortalité, rappelle la lettre d’infos de mars du Respadd (réseau de prévention des addictions). Une équipe britannique a mené une étude longitudinale visant à déterminer le lien entre la consommation d'alcool sur 25 ans et les changements de rigidité des artères. Cette rigidité peut avoir un impact négatif sur la réponse de l'artère aux variations de la tension artérielle. Les participants étaient des sujets sains âgés de 30 à 50 ans, dont la majorité ne fumait pas. Les chercheurs ont étudié l'association entre les changements dans la rigidité artérielle et les habitudes de consommation d’alcool. Ils ont constaté que la consommation massive d'alcool (supérieure ou égale à 112 g/semaine) affecte négativement l'élasticité des parois artérielles contribuant ainsi fortement à augmenter le risque cardiovasculaire.