Côte d’Ivoire : pénurie d’ARV

27 Mars 2011
2 943 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau-de-la-C__te-dIvoire.gif

Les médicaments antirétroviraux commencent à manquer en Côte d’Ivoire. C’est ce qu’indiquent les responsables du Réseau ivoirien des personnes vivant avec le VIH/sida dans une déclaration publiée (17 mars). Ce problème d’approvisionnement en médicaments serait, selon le Réseau, la conséquence directe de la situation politique dans le pays et de la concurrence entre le nouveau président élu Alassane Ouattara et l’ancien qui ne veut pas quitter le pouvoir Laurent Gbagbo qui prétend avoir gagné les élections présidentielles. La pénurie en antirétroviraux est un problème majeur de santé publique qui inquiète tout particulièrement les organisations non gouvernementales. "L'approvisionnement en antirétroviraux a été gravement perturbé par les blocus et les affrontements entre les partisans du président élu, Alassane Ouattara et ceux de Laurent Gbagbo, explique le Réseau cité par l’agence de presse PANA. Celui-ci constate que, dans de nombreuses régions du pays, les séropositifs n’ont plus accès à leurs traitements. "L’interruption des traitements peut provoquer une résistance aux médicaments et le système sanitaire du pays n’est pas totalement équipé pour y faire face", s'alarme le Réseau ivoirien des personnes vivant avec le VIH/sida qui craint le "désastre" si la situation ne s’améliore pas rapidement. De plus, les tensions politiques peuvent, à terme, mettre en péril la poursuite des financements internationaux. Le Fonds mondial de lutte contre le sida continue certes d’assurer l’approvisionnement et la distribution des traitements vitaux, mais il a, d’ores et déjà, pris des mesures pour sauvegarder ses stocks et ses fonds en Côte d’Ivoire, indique le Réseau.

 

Commentaires

Portrait de lilit88

et merde.