Covid-19 : chute brutale des dépistages

5 Mai 2022
778 lectures
Notez l'article : 
4
 

Une baisse qui inquiète. « Au cours des quatre derniers mois, en plein milieu (du variant) Omicron, alors que les villes d'Asie de l'Est se verrouillent et que les taux de vaccination stagnaient, les taux de dépistage ont chuté de 70 à 90 % dans le monde entier », a indiqué Bill Rodriguez, directeur général de Find (Alliance globale pour les diagnostics), cité par l’AFP. La période estivale, la moindre virulence des variants, ou encore l'assouplissement des mesures sanitaires, ont entraîné une chute brutale des activités de dépistage de la Covid-19 dans le monde. Le phénomène inquiète l’Organisation mondiale de la santé qui craint de piloter « à l’aveugle » face à une pandémie qui se poursuit encore. « Face à un virus mortel, l'ignorance ne fait pas le bonheur », a ainsi déclaré le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Au niveau mondial, les cas et les décès signalés (...) continuent de diminuer, ce qui est très encourageant. La semaine dernière (semaine du 18 avril), un peu plus de 15 000 décès ont été signalés à l'OMS — le total hebdomadaire le plus bas depuis mars 2020 », a-t-il relevé lors d'une conférence de presse. Il a incité à la prudence parce que, faute de tests, l'OMS reçoit moins d'informations sur la transmission et le séquençage. Cette situation « nous rend toujours plus aveugles face aux schémas de transmission et d'évolution » du virus, a-t-il souligné, appelant tous les pays à continuer de surveiller la maladie. La pandémie de Covid-19 aurait provoqué plus de 18 millions de morts dans le monde entre début 2020 et fin 2021, plus du triple du bilan officiel, selon une étude publiée le 11 mars dans la revue médicale The Lancet.