Covid-19 et VIH : nouvelle étude

23 Novembre 2021
375 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une nouvelle étude présentée, fin octobre, lors de la conférence européenne sur le VIH/sida (EACS 2021) montre que les personnes vivant avec un VIH contrôlé (charge virale indétectable et CD4 supérieurs à 500) ne sont pas plus exposées à un risque de contracter la Covid-19 que les personnes séronégatives. L’étude publiée sur le site d’informations scientifiques américain National Aids Treatment Advocacy Project (Natap) est basée sur les données de 567 personnes vivant avec le VIH (PVVIH) à Amsterdam (Pays-Bas) issue de la cohorte AGEhIV qui suit des personnes vieillissant avec et sans le VIH. Elle montre également une réponse des anti-nucleocapsid (les anticorps qui luttent spécifiquement contre le virus du Sars-CoV-2) similaire dans les deux groupes. AGEhIV est une étude en cours qui suit des personnes âgées de 45 ans et plus vivant avec le VIH ou séronégatives. Les 241 personnes du groupe de PVVIH ont un profil similaire aux 326 personnes du groupe de personnes séronégatives, que ce soit en âge (respectivement 66 % et 72 % sur la tranche d’âge qui va de 53 à 64 ans et aucune personne âgée de moins de 53 ans), en proportion de personnes blanches (95 % vs 94,8 %) ou en proportion de personne en situation de surpoids ou d’obésité (44 % vs 49 %). Il y avait plus d’hommes dans le groupe des PVVIH (91 % versus 83 %). La période moyenne depuis l’infection à VIH était de 21 ans, le taux moyen de CD4 était à 680 et 99 % des PVVIH avait une charge virale indétectable. Au 31 octobre 2020, le taux d’incidence du Sars-CoV-2 était similaire dans les deux groupes (5,5 % dans le groupe PVVIH et 6,7 % dans le groupe des personnes séronégatives). Le 30 avril 2021, ce taux était toujours similaire (6,8 % vs 5,2 %). Les chercheurs-ses de l’étude AGEhIV préconisent des études similaires dans d’autres populations notamment chez les PVVIH qui ont un taux de CD4 bas et une charge virale du VIH élevée et ce afin d’étudier l’évolution de leur taux d’anticorps contre le Sars-CoV-2 après une infection ou après la vaccination.