Covid-19 : le virus tient sur les surfaces

21 Octobre 2020
236 lectures
Notez l'article : 
0
 

La peau dure ! Le coronavirus à l'origine de la pandémie de Covid-19 peut, dans un milieu frais et sombre, survivre jusqu'à vingt-huit jours sur des surfaces telles que des téléphones et billets de banque, selon une étude de l'agence scientifique nationale australienne (CSIRO), rapportée par l’AFP (12 octobre). Les chercheurs-euses du département de prévention des maladies au sein de la CSIRO ont ainsi constaté que plus les températures sont chaudes et plus le taux de survie du Sars-CoV-2 diminue, a révélé l'agence. Ils-elles ont ainsi découvert qu'à 20 degrés, le Sars-CoV-2 est « extrêmement résistant »sur des surfaces lisses, comme des écrans de téléphone. Il peut survivre vingt-huit jours sur du verre, de l'acier et des billets en polymère. À 30 degrés, ce taux de survie tombe à sept jours et à 40 degrés, il n'est plus que de 24 heures. Sur des surfaces poreuses comme le coton, le virus a survécu moins longtemps, jusqu'à quatorze jours à la température la plus basse et moins de 16 heures à la plus haute. Par rapport aux précédentes études, qui avaient montré que le coronavirus pouvait survivre jusqu'à quatre jours sur des surfaces non poreuses, ce délai est « nettement plus long », note le Journal of Medical Virology. Trevor Drew, directeur du centre australien de prévention des maladies, a expliqué que cette étude a consisté à sécher, sur différents matériaux, des échantillons du virus avant de les tester avec une méthode « extrêmement délicate ». Elle a permis de trouver des traces de virus vivant capable d'infecter des cultures cellulaires. Pour autant, « cela ne signifie pas que cette quantité de virus pourrait infecter quelqu'un », a-t-il souligné sur la chaîne publique ABC, citée par l’AFP. Le rappel est simple : lorsqu’on touche quelque chose, il faut se laver les mains u salon ou au gel avant de porter ses mains à sa bouche, son nez ou ses yeux.