Covid : les salariés-es vulnérables

29 Août 2022
269 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’accès au télétravail total ou au chômage partiel est maintenu pour les salariés-es vulnérables. La loi de finance rectificative, adoptée cet été, précise que « peuvent être placés en position d’activité partielle les salariés de droit privé incapables de continuer à travailler en raison de leur reconnaissance, selon des critères précisés par décret, de leur qualité de personnes vulnérables présentant un risque avéré de développer une forme grave d’infection au virus Sars-CoV-2 », le virus qui cause la Covid-19. Le 9 août dernier, France Assos Santé (FAS) se félicitait de la prolongation de ce dispositif qui devait initialement prendre fin le 31 juillet 2022. Cette mesure est d’application immédiate. « Si vous étiez déjà bénéficiaire de ce dispositif en raison de votre vulnérabilité à la Covid, vous pouvez rester en télétravail total ou en chômage partiel », rappelle FAS. Les certificats d’isolement déjà établis restent valables jusqu’à l’entrée en vigueur de nouvelles dispositions éventuelles. En l’état, le dispositif est prolongé jusqu’au 31 janvier 2023 maximum. Les agents-es de la Fonction publique ont également vocation à bénéficier du maintien de ce dispositif en direction des travailleurs vulnérables en bénéficiant d’un régime d’autorisation spéciale d’absence (ASA). Les modalités et conditions du dispositif sont consultables sur le site de FAS. Une question ? N’hésitez pas à contacter la plateforme juridique Santé Infos Droits au 01 53 62 40 30.