CRA : la Cimade manifeste

14 Mars 2023
658 lectures
Notez l'article : 
0
 

Protestation. La Cimade s’est mobilisée devant le Centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot, en région parisienne, pour « dire non aux pratiques illégales et de plus en plus répressives de l'État, ainsi qu’aux conditions d'enfermement indignes des personnes étrangères ». Cette manifestation a réuni une centaine de personnes (bénévoles, salariés-es, partenaires et élus-es. Elle s’est déroulée un mois après le retrait des équipes de la Cimade de ce CRA. Elle visait à « dénoncer les conditions indignes en rétention et pour alerter sur les violations répétées des droits fondamentaux des personnes enfermées dans les CRA ». « Les CRA sont devenus des lieux de violations systématiques des droits et d’atteintes graves à la dignité humaine », a commenté Louise Lecaudey, responsable régionale rétention au CRA du Mesnil Amelot. Elle a aussi dénoncé les conditions dans lesquelles les personnes retenues sont interpellées, enfermées puis expulsées. La Cimade dénonce les violations manifestes des droits fondamentaux des personnes étrangères qui conduisent à l’enfermement : les contrôles au faciès, l’irrégularité des procédures administratives, l’absence de prise en compte de la vulnérabilité des personnes. Elle s’insurge contre les conditions d’enfermement dégradées ainsi que les expulsions illégales et violentes.