Démarches en ligne : renoncement

17 Mai 2022
313 lectures
Notez l'article : 
0
 

Plus d'un-e habitant-e majeur-e de France métropolitaine sur trois (32 %) affirme avoir renoncé au moins une fois à une démarche administrative en ligne sur les douze derniers mois, selon des données recueillies au printemps 2021 et publiées mercredi 11 mai par l'Insee, indique l’AFP.  « Les trois quarts d’entre eux-elles ont pu effectuer ces démarches autrement (par téléphone, sur place, etc.), mais un quart, soit 8 % de la population totale, a renoncé définitivement à les accomplir », note l'Institut national de la statistique et des études économiques.  Parmi les personnes ayant renoncé à effectuer une démarche dématérialisée, 30,2 % invoquent un problème lié à leur connexion Internet.  Pour 29,1 % d'entre elles, c'est la complexité des démarches qui a fait obstacle. Enfin, 25,7 % des personnes en difficulté avec les démarches en ligne se sentent incapables de les mener à bien, ce qui les a dissuadés-es d'essayer.  Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à renoncer aux formalités en ligne (54,9 % contre 45,1 %), mais « elles trouvent aussi plus souvent d'autres manières d'effectuer ces démarches et renoncent moins souvent définitivement », relève l'Insee.  Autre constat de l'étude, la situation financière des sondés-es influe sur leur aptitude à réaliser des démarches en ligne.  Ainsi, « 11 % de la population se trouve en situation de privation matérielle et sociale, mais c’est le cas de 18 % des personnes ayant déclaré des difficultés dans leurs démarches administratives ».  « Les jeunes de 18 à 29 ans sont également surreprésentés-es parmi les personnes ayant rencontré des difficultés : ils–elles représentent 20 % d'entre elles, alors qu'ils-elles ne sont que 16 % de la population », ajoute l'Insee.  Malgré les freins détaillés par l'institut statistique, « la dématérialisation des démarches s'est largement développée au cours des dix dernières années ».  Deux tiers des majeurs-es résidant en France métropolitaine (67 %) disaient en 2021 avoir effectué au moins une démarche administrative en ligne sur les douze mois précédents, un pourcentage doublé en dix ans (33 % en 2011).  Depuis 2011, l'appropriation des démarches numériques a nettement progressé dans toutes les tranches d'âge, mais reste faible chez les plus de 75 ans : seuls 26,6 % d'entre eux-elles disaient, au printemps 2021, avoir effectué une démarche en ligne sur l'année écoulée. 
L'étude s’appuie largement sur l'enquête « Technologies de l'information et de la communication » de l'Insee, menée entre le 29 mars et le 17 juin 2021 auprès de 40 000 ménages français de métropole et d'outre-mer.