Dépendance : ouille, ça douille !

23 Juin 2011
723 lectures
Notez l'article : 
0
 
Roselyne-Bachelot.jpg

Elle a sorti sa calculette et fait ses comptes… et les nôtres. Et vlan, voilà l’ardoise ! La ministre des Solidarités, Roselyne Bachelot, a estimé (15 juin) que le montant pour financer la dépendance serait de quelque 2,3 milliards d'euros par an à l'horizon 2025. Elle ajoute : "A modèle social constant" et en euros constants. Ce chiffre qui reste à manier avec prudence selon les mots de la ministre prend en compte l'augmentation du nombre des personnes âgées dépendantes qui devrait passer de 1,2 million actuellement à 1,4 million en 2040. Lors d’une interview, Roselyne Bachelot a souligné qu'il y avait "une confusion entre le budget de la dépendance, 32 milliards d’euros dont 25 apportés par la solidarité (Etat, assurance maladie, fiscalité départementale) et 7 milliards à la charge des familles et les besoins de financement supplémentaires". Elle s'est refusée à dévoiler quels moyens de financement avaient sa préférence. Mais un récent article des Echos (21 juin) nous donne quelques pistes. "Je vais proposer différents scénarios au président de la République", a annoncé (21 juin) Roselyne Bachelot. Résultat des arbitrages présidentiels en juillet. Vu la situation financière actuelle, le poids des contraintes budgétaires, il semble qu’on s’achemine vers une réforme en plusieurs temps. Il y aurait des mesures "d'urgence" destinées à alléger les dépenses des familles et des départements et aider les services d'aide à domicile… cela serait dans le budget de la Sécu pour 2012. Autre piste, une réforme de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) et la création d'un "guichet unique" d'informations. A suivre.