Déportation : Semaine de la mémoire au Centre LGBT

18 Avril 2012
3 982 lectures
Notez l'article : 
0
 
centre_lgbt_paris.jpg

Le Centre LGBT Paris Ile-de-France organise du 22 au 28 avril la semaine de la mémoire. A cette occasion, la Délégation Paris des Oubliés de la mémoire vous invite à vous souvenir de la déportation et notamment de celle qui a frappé les homosexuels. Un temps est prévu mercredi 25 avril à 18 heures : une performance sur une place publique de Paris avec le Centre LGBT Paris Ile-de-France. Un second temps est prévu vendredi 27 avril à 20 heures avec une temps du souvenir suivi de la projection du film "Paragraph 175", le film de Rob Epstein et Jeffrey Freidmann. Le paragraphe 175 du Code pénal allemand condamnait l'homosexualité masculine. Enfin, l’association invite le dimanche 29 avril à la Cérémonie au Mémorial de la Shoah (17 rue Geoffroy L’Asnier - 75004 Paris). Un cortège silencieux se dirigera vers l’Ile de la Cité jusqu’au Mémorial des Martyrs de la déportation.
Centre LGBT Paris Ile-de-France. 63 rue Beaubourg - 75003 Paris. Infos au 01 43 57 21 47.

 

Commentaires

Portrait de Mistigri

Quand Monsieur Serge Klarsfeld continue de nier la réalité de la déportation d'homosexuels français en France. Car même s'il ne furent pas (officiellement) légion les historiens sérieux en ont dénombré plus de 60 ( à ce jour,mais le silence imposé ne facilite en rien les recherches), et quand bien même n'y en aurait-il eu qu'un seul si c'était un homme (générique) c'était un homme de trop. Et il est temps que Madame Elizabeth Lévy apprenne son métier de journaliste, elle qui, il y a quelques jours sur France-Inter, a affirmé sans qu'aucune contradiction ne lui soit apportée que Christian Vanneste n'avait fait que révéler une vérité en affirmant que la déportation des homosexuels en France était une légende, étant donné que Serge Klarsfeld avait confirmé la chose.
Portrait de lounaa

Pour cet appel à la mobilisation qui est important oh combien... On devrait lui ressortir les mémoires des étoiles JAUNES ... Attribuer aux homosexuels ... Sa fait du bien de te lire ... Sol
Portrait de frabro

Les étoiles jaunes stigmatisaient les juifs. Pour les homosexuels, c'était des triangles roses. Et s'il y a eu peu d'homosexuels déportés en France, n'y en aurait-il eu qu'un seul que cela mériterait d'être dénoncé ; par ailleurs, il y en a beaucoup plus dans d'autres pays d'Europe et en particulier en Allemagne même..

Nous sommes à l'ère de l'Europe, il est temps de ne plus se regarder le nombril mais d'envisager les choses à l'échelle du continent, y compris la mémoire des horreurs passées. 

Portrait de bernardescudier

Merci pour cet témoignage. En effet le souci de la mémoire passé se lie à la mémoire présente terrible des gays qui fuient l'Iran, l'Afghanistan, .... N'oublions pas aussi le harcèlement dont ils sont victimes dans l'Utah aux USa ... ou ailleurs en Europe, en Afrique, en Asie ... Je me rappelle le travail considérable et remarquable de l'association pour la mémoire dirigée à Marseille par Christian de Leusse.
Portrait de lounaa

Effectivement attribuer aux homo, Jaunes aux juifs on en avait parler largement avec communard il y à quelques temps sur seronet... J'ai fait une fixette sur le jaune hier soir sa m'arrive parfois... Sol