Des aides sociales… contre la pauvreté

19 Septembre 2018
498 lectures
Notez l'article : 
0
 

Sans les aides sociales, plus d'un Français sur cinq vivrait sous le seuil de pauvreté, rappelle Le Figaro (7 septembre). C’est ce qu’explique la dernière étude de la Drees (la Direction des études et statistiques du ministère de la Santé). Ce sont pas moins de 8,9 millions de personnes qui vivaient en 2015 sous le seuil de pauvreté en France, soit 14,2 % de la population. Pour ces ménages — leur niveau de vie est inférieur à 1 015 euros par mois—, les prestations sociales, dans leur ensemble, représentent 41 % de leur revenu en moyenne (14 % d'allocations logement, 13 % de minima sociaux, 11 % de prestations familiales et 2 % de prime pour l'emploi et RSA activité). La Drees explique ainsi que les « prestations sociales réduisent le taux de pauvreté de 8,1 points ». Elles permettent de contenir le taux de pauvreté à 14,3 % alors que, sans cela, il serait de 22,4 %. Comme le précise Le Figaro, l'effet de la redistribution est particulièrement marqué pour les familles monoparentales (-19,6 points pour celles avec au moins deux enfants), pour les personnes de moins de 20 ans (-13,1 points) et pour les personnes en situation de handicap (-11,8 points). Les prestations familiales, les aides au logement et les minima sociaux réduisent d'environ deux points chacun le taux de pauvreté.