Des dépenses de santé exponentielles

16 Octobre 2020
233 lectures
Notez l'article : 
0
 

On le savait abyssal. Restait à savoir à quel point : le déficit de la Sécurité sociale pour l'année en cours est estimé à 44,4 milliards d'euros (contre un peu plus de cinq milliards en 2019), avec 30 milliards pour la branche maladie et 7,9 milliards pour la branche retraite.  Depuis l'arrivée de la Covid-19 en France, le retour à l'équilibre a été relégué à plus tard. Et cela pour deux raisons : les dépenses de santé ont, en toute logique, explosé (+ 10 milliards) et les ressources de la Sécurité sociale, pour une large part composées des cotisations sociales, ont été largement impactées par la forte hausse du chômage et le maintien au chômage partiel de nombreux salariés-es (- 27 milliards).  Selon le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2021), le déficit pour 2021, « encore très fortement marqué par la crise sanitaire », s'élèverait encore à 27,1 milliards d'euros.