Des députés réclament une hausse de la TTF

29 Octobre 2016
4 708 lectures
Notez l'article : 
0
 

Des députés de tous bords espèrent élargir l'assiette et le taux de la taxe sur les transactions financières (TTF) afin d'augmenter le financement de l'aide au développement, à l'occasion du débat sur le projet de budget 2017 à l’Assemblée nationale. Lors d'une conférence de presse commune mardi 18 octobre à l'Assemblée, en présence d’organisations non gouvernementales (Action santé mondiale, One, Oxfam France), les député-e-s Pascal Cherki et Monique Rabin (PS), Eva Sas (EELV), Nicolas Sansu (Front de gauche), Bertrand Pancher (UDI) et Jean-Marie Tétard (LR) ont déploré que la France n'ait consacré en 2016 que "0,37 % de son revenu national brut à l'aide au développement, très loin des 0,7 % promis devant la communauté internationale". Si le projet de loi de finances prévoit pour 2017 un budget à 2,62 milliards d'euros, en hausse de 130 millions d'euros, il reste néanmoins "en recul par rapport au début du quinquennat" de François Hollande, ont-ils tous souligné, cités par l’AFP. Pour accroître ces ressources, ces député-e-s souhaitent augmenter de 50 à 75 % la part de la taxe sur les transactions financières (TTF) affectée au budget de l'aide au développement. Comme les recettes de la taxe sur les transactions financières sont évaluées à hauteur de 1,106 milliard d'euros dans le projet de budget 2017, cela représenterait 277 millions d'euros supplémentaires.