Des maisons de santé… contre les déserts médicaux

19 Avril 2011
708 lectures
Notez l'article : 
0
 
stetho.jpg

En France, plus de deux millions de personnes vivent dans des zones déficitaires en termes de présence médicale, indique une récente note de l’Institut Montaigne consacrée à la désertification médicale, publiée dans "Le Monde" (13 avril). "Les campagnes ne sont pas les seules touchées par la désertification médicale et le vieillissement des professionnels : les zones urbaines dites sensibles, situées en périphéries des grandes villes, en sont aussi victimes", écrit Angèle Malâtre, chargée d'études à l'Institut Montaigne. Elle cite ainsi l’exemple d’une importante ville de banlieue : "Aujourd'hui, à Clichy-sous-Bois, on compte moins de 9 médecins pour 30 000 habitants, pour une moyenne de 15 en Seine-Saint-Denis et de plus de 30 au niveau national. Comment accepter dans la France d'aujourd'hui une telle inégalité dans l'accès aux soins ?" Pour L’Institut, une des solutions est la création de maisons de santé : "une solution intéressante pour maintenir une offre suffisante et de qualité tout en améliorant les conditions d'exercice des professionnels et en répondant aux aspirations des jeunes médecins qui souhaitent s'installer à leur compte".