Des produits anti-Covid défectueux

22 Juin 2021
313 lectures
Notez l'article : 
0
 

Des dizaines de millions de produits défectueux liés à la protection contre la Covid-19 (masques, gels, tests) ont été saisis depuis plus d’un an dans l’Union européenne grâce à une enquête de l’Office européen de lutte antifraude (Olaf), a annoncé (10 juin) cet organisme européen. « Depuis mars 2020, nous avons enquêté et répondu à la menace croissante de produits contrefaits, ne répondant pas aux normes ou dangereux », a déclaré le directeur général de l’Olaf, Ville Itala, en présentant son rapport antifraudes. « Et avant même que le premier vaccin ait été administré, nous avons sonné l’alarme sur les offres de faux vaccins, ce qui, d’après ce que nous savons, a empêché toute fraude dans ce domaine malgré les nombreuses tentatives », a-t-il ajouté. L’enquête de l’Olaf a permis de saisir 52 millions de produits comme des gels pour les mains contenant de dangereuses quantités de méthanol, des masques ne correspondant pas aux normes, de faux kits de tests, et d’identifier 1 150 opérateurs-rices suspects-es, selon les dernières données de l’Olaf. De nombreux-ses opérateurs-rices concernés-es par ces fraudes sont basés-es hors Union européenne et se lancent par opportunisme dans ce type d’activité pour essayer de profiter de la pandémie, sans avoir aucune expérience dans le domaine de la santé. « De longues chaînes d’intermédiaires ont été créées du jour au lendemain dans de nombreux pays de l’UE et en dehors, afin de cacher l’identité des fraudeurs », les rendant difficiles à identifier, explique l’Olaf, citée par l’AFP. En 2020, l’Olaf a conclu 230 enquêtes sur des cas de fraude et émis 375 recommandations aux autorités nationales et européennes. L’office travaillera désormais en collaboration avec le tout nouveau parquet européen, entré en fonction le 1er juin, qui est aussi compétent en matière de fraude mais qui, à la différence de l’Olaf, a un pouvoir de poursuites judiciaires.