Deux immigrés-es sur trois ont un emploi

3 Octobre 2019
1 409 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le taux d'emploi des personnes immigrées a augmenté pour atteindre 68,3 % en 2018, indique l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques) dans un rapport publié le 18 septembre, citée par l’AFP. « Les perspectives professionnelles des immigrés ont continué de s'améliorer en 2018, dans le prolongement de l'évolution positive observée ces cinq dernières années», écrit l'OCDE. En moyenne, leur taux d'emploi de 68,3 % n'est plus qu'à 2,4 points de celui des « personnes nées dans le pays », tandis que le taux de chômage est passé de 9,4 % à 8,7 % entre 2017 et 2018. « La France, par exemple, fait partie des mauvais élèves de l'OCDE en la matière, avec un taux de chômage de 14,6 % chez les migrants », souligne Le Figaro. Le rapport de l’OCDE démonte aussi les idées reçues. « Il existe une perception commune au sein du public que l'immigration est incontrôlée et coûteuse. (...) Coûteuse parce qu'on suppose que les immigrés prennent les emplois de travailleurs nés dans le pays, ou bénéficient des prestations sociales», écrit Stefano Scarpetta, directeur de l'emploi, du travail et des affaires sociales de l'OCDE, en introduction du rapport. « De nombreuses analyses (...) montrent clairement qu'il y a peu de preuves permettant de soutenir ces points de vue », poursuit-il.