Don du sang facilité pour les gays

11 Avril 2020
1 218 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les douze mois d'abstinence demandés aux hommes gays et bisexuels pour faire un don du sang aux États-Unis sont passés à trois mois, du fait de la pénurie actuelle pour cause de crise sanitaire. Ce nouveau délai restera en place après la fin de l'infection à Covid--19, ont indiqué les autorités de santé du pays, le 2 avril dernier. Depuis 2015, les hommes ayant eu des relations sexuelles avec des hommes dans les douze mois précédents ne pouvaient pas donner leur sang aux États-Unis. Avant cette date, l’interdiction était à vie. Depuis le 2 avril, face à la crise actuelle, la période d’abstinence est désormais réduite à trois mois, a indiqué l’Agence américaine des médicaments, la FDA. La règle des trois mois s’applique également aux femmes ayant eu des rapports avec des hommes gays ou bisexuels, ainsi qu’aux personnes ayant reçu un tatouage ou un piercing, et à celles s’étant rendues dans un pays où le risque de paludisme est élevé. Le changement peut se faire « sans compromettre la sécurité des stocks de sang », a déclaré Peter Marks, de la FDA, dans un communiqué.