Don du sang pour les gays : la levée de l'interdiction se précise

22 Mai 2015
2 657 lectures
Notez l'article : 
5
 

Six mois après l’annonce de son intention de lever l’interdiction de principe du don du sang pour les homosexuels et bisexuels masculin, l’Agence du médicament américaine (FDA) vient, une nouvelle fois, de le recommander. Mardi 12 mai, elle a publié ses nouvelles directives et conditions pour ce faire. Cependant, la levée devrait être partielle, comme le rapporte l’AFP. On s’approcherait du modèle mis en place en Australie, où le don du sang serait autorisé après un an d’abstinence. Les autres hommes gays ou bisexuels ayant eu des relations sexuelles dans l’année, comme les femmes ayant eu des relations sexuelles avec un homme bisexuel en seraient toujours exclus. Les homosexuels masculins représentent environ 7 % de la population américaine, et 2,6 % des donneurs de sang potentiels, selon la FDA. Comme en France, qui vient d’ouvrir la porte vers cette levée de l’interdiction, la mobilisation des associations LGBT et de certains politiques a été forte pour aboutir à cet infléchissement de la réglementation. Une interdiction qui date de 1983, alors que l’épidémie du sida prenait de l’essor, sans traitement à l’époque.