Dons du sang : feu vert pour les gays abstinents

16 Septembre 2011
532 lectures
Notez l'article : 
0
 
don_du_sang.jpg

Il y a une condition et elle est drastique : avoir observé un an d’abstinence sexuelle ! A cette condition, les homos britanniques vont bientôt être à nouveau autorisés à donner leur sang, après une interdiction de plusieurs décennies en raison de l'épidémie de VIH/sida, ont annoncé (8 septembre) les autorités britanniques de la santé. Cette mesure d'interdiction avait été prise dans les années 80. La commission consultative sur les dons de sang, de tissus et d'organes a estimé que cette restriction pouvait être levée pour les hommes n'ayant pas eu de rapports sexuels avec un partenaire masculin pendant un an. L'absence de rapports pendant un an, avec ou sans préservatif, sera établie sur la base des déclarations des donneurs, précise l’AFP. Ce même délai est déjà appliqué aux femmes ayant eu des rapports avec un homosexuel, et aux personnes ayant fréquenté des prostituées ou ayant eu des rapports avec une personne ayant pris de la drogue par injection. Cette recommandation a été acceptée par les ministres de la Santé de Grande-Bretagne, d'Ecosse et du Pays de Galles. Cette nouvelle disposition entrera en vigueur le 7 novembre 2011. De son côté, la Commission européenne a remis en cause (8 septembre) les interdictions qui persistent dans certains pays. Elle affirme qu'aucun texte communautaire ne soutient cette interdiction de dons de sang des homosexuels, alors que souvent les autorités sanitaires nationales citent une directive européenne de 2004 pour les justifier.