Dons du sang : l'incidence du VHC serait en baisse

20 Octobre 2012
5 405 lectures
Notez l'article : 
0
 
don_du_sang.jpg

L'incidence des nouvelles infections par le virus de l'hépatite C serait en baisse en France, selon les auteurs d'une étude sur les détections du VHC dans les dons de sang, dont les résultats ont été présentés (5 octobre). Comme l’indique l’APM International, l’agence de presse médicale qui a consacré un article à ce sujet, les auteurs on bien précisé que "la population des donneurs de sang est une population sélectionnée, qui n'est donc pas totalement représentative de la population générale". Reste, que selon eux, "plusieurs indications suggèrent une baisse des nouvelles infections". Josiane Pillonel de l'Institut de veille sanitaire (InVS) et ses collègues ont étudié les dons de sang sur la période 2008-2010 et ont fait une comparaison avec 1992. "En 2008-2010, sur 8,8 millions de dons de sang, 905 ont été confirmés comme étant porteurs du virus de l'hépatite B (VHB) et 512 contenaient le VHC. Les auteurs ont constaté que par rapport à 1992, le taux de prévalence du VHC dans les dons de sang avait été divisé par 20. Pour le VHB, il y avait une division par cinq. Ils ont également constaté, pour le VHC, que par rapport à 1992, l'âge moyen des donneurs infectés par le virus avait augmenté, passant de 36 ans à 45 ans en 2008-2010".