Drive-in du sexe : c’est positif pour la ville de Zurich

9 Novembre 2013
816 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les autorités de la ville de Zurich ont tiré (22 octobre) un premier bilan positif de leur "drive-in" du sexe, un dispositif lancé il y a bientôt deux mois pour encadrer le travail du sexe dans la plus grande agglomération de Suisse. Fin août, la ville de Zurich a inauguré un site accessible uniquement aux automobilistes, qui permet aux travailleuses du sexe d'accueillir leurs clients dans un cadre sécurisé. "Au bout de deux mois, je peux dire que ce site protégé fonctionne", a déclaré à l'AFP Michael Herzig, le vice-directeur des services sociaux, lors d'une conférence de presse. "En moyenne, quatorze prostituées travaillent chaque soir sur le site, parfois plus, parfois moins", a poursuivi Michael Herzig. Le dispositif lancé par les autorités zurichoises vise à reprendre le contrôle de la prostitution, notamment face aux risques de trafic d'êtres humains. Depuis le lancement de ce drive-in du sexe, la police n'a pas constaté de déplacement de la prostitution de rue dans d'autres quartiers de Zurich ou d'autres régions de la Suisse. Situé à Altstetten, un ancien quartier industriel à l'ouest de la ville, le site ouvert par la ville de Zurich est équipé de neuf "sex boxes", des garages dans lesquels les prostituées se relaient pour recevoir leurs clients. Chaque box est équipé d'une alarme qui leur permet d'alerter le service de sécurité, présent pendant toute la durée du service, en cas de danger. Les prostituées peuvent également utiliser leurs propres caravanes, garées sur le site.