Drogues : des salles de shoot à Paris ?

18 Décembre 2009
554 lectures
Notez l'article : 
0
 
le-guen_v.jpg

Député PS de Paris, Jean-Marie Le Guen, compte proposer au Conseil de Paris de mettre en place des salles de consommation de drogue. "Dans ces salles, on peut mettre [les personnes usagères de drogues] dans un environnement sécurisé, établir un premier contact et essayer de les faire rentrer dans les circuits de soin et de prévention qui existent", a déclaré, sur Europe 1, le député de Paris. "L'idée, c'est de leur fournir un certain nombre d'informations, par exemple les protocoles pour faire des échanges de seringue", a-t-il indiqué. L'objectif est "d'éviter des attitudes qui viennent aggraver des situations déjà très graves". "Tous les jours, il y a des consommateurs d'héroïne, de crack qui consomment au su et au vu de tout le monde, sans aucune sécurité, aucun protocole sanitaire", explique l'adjoint à la santé de la Ville de Paris. Cette revendication est portée depuis longtemps par les associations. Comme l'indique l'AFP : "Il existe aujourd'hui près de 80 salles de consommation dans le monde, dont 31 au Pays-Bas, 20 en Allemagne, 17 en Suisse, 3 en Espagne et 3 en Afghanistan. Près de 60 % des usagers de drogues sont infectés par le virus de l'hépatite C et environ un tiers l'ignorent, ce qui contribue à propager l'épidémie."