Drogues et Covid-19 : des conseils

5 Avril 2020
1 578 lectures
Notez l'article : 
4
 

Le Fonds de recherche et de prévention Apothicom (FRPA) et Inpud ont réalisé et publié des conseils et recommandations pour les personnes usagères de drogues dans le contexte de l'infection à Covid-19.

  1. Ne faites pas tourner les joints, les pipes, les vapoteuses, les cigarettes, les pailles de sniff ainsi que tout le matériel d’injection : Les seringues, les stéricups, les filtres, l’eau stérile, les briquets, doivent rester à usage strictement personnel.
  2. Faites un stock de produit(s) avant que l’épidémie ne s’étende plus et que le confinement ne soit plus strict.
  3. Si vous êtes en traitement (traitements de substitution aux opiacés), demandez à ne pas faire les tests d’urines et demander à votre pharmacien-ne de vous délivrer votre traitement sur la base de votre dernière ordonnance (arrêté du 20/03/2020 publié au JORF du 21/03/2020). Cela est possible jusqu’au 31/05/2020. Demandez à votre pharmacien-ne de contacter votre médecin.
  4. Préparez-vous à un sevrage involontaire si vos fournisseurs tombent malade et/ou sont confinés : lorsque vous re-consommez après une période d’abstinence, limitez les dosages afin d’éviter une overdose. Par prudence, demandez à votre médecin une ordonnance de Prenoxad ou achetez-le à votre pharmacien. Lisez la notice : elle peut vous sauver la vie ou la vie d’autres personnes. Préparez des plans B et assurez-vous que vous ayez tous les médicaments nécessaires, ainsi que nourriture et boissons pour vous sevrer des opiacés ou d’autres produits dont vous seriez dépendants.
  5. Si vous êtes loin des programmes de RDR, faites le plein de matériel d'injection dans les automates ou les pharmacies. Sinon, faites-vous livrer par les services de RDR à distance, par téléphone au 01 40 09 04 45 ou par mail (contact "@" safe.asso.fr). Les pharmacies continuent à délivrer des Stéribox, des seringues, des tampons d’alcool et de l’eau stérile (sérum physiologique). Faute de seringues, les produits injectés peuvent également être consommés par voie orale, nasale ou anale : nettoyez toujours votre matériel et les emballages avant et après utilisation.
  6. Restez à un mètre au moins de votre revendeur lorsqu'il vous livre : nettoyez à l'alcool chaque emballage de produits : une concentration d’alcool de 60 % est nécessaire pour tuer le Covid-19. Utilisez des lingettes présentant la norme « NF EN 1476 +A1 », ou celles contenant de l’alcool à 60 % minimum.
  7. N'insérez pas les emballages des drogues dans votre bouche, vagin ou anus. Si vous devez le faire, nettoyez-les vigoureusement avec un nettoyant à base d’alcool avant de les y mettre, et après les en avoir retirés.
  8. Les mains sont les grands transmetteurs des virus (Covid-19, VHC...) et des bactéries en général (risque d’abcès). Si vous le pouvez, lavez vos mains au savon et à l’eau chaude vigoureusement pendant au moins 20 secondes : chaque fois que vous entrez en contact avec d’autres personnes. Après avoir manipulé de l’argent et des sachets de produits. Comme d’habitude avant et après chaque injection. Les serviettes en papier sont le mieux pour se sécher les mains, sinon utilisez une serviette propre. Si vous êtes loin d’un point d’eau, frictionnez avec 3 ml de gel hydro-alcoolique pendant 15 secondes en insistant sur le bout des doigts.
  9. Préparez vous-même vos produits et assurez-vous de ne pas toucher l’équipement ou les produits d’autres personnes. Ne laissez pas d’autres personnes toucher les vôtres.
  10. Si vous pensez que vous êtes malades du Covid-19 : n'allez pas à vos programmes de RDR locaux. Demandez-leur de vous livrer et dites-leur que vous êtes malade afin qu’ils prennent les précautions nécessaires pour leur sécurité.
  11. Préparez-vous à une possible fermeture des programmes d'échanges de seringues et de traitements : suivez alors les étapes 2, 3, 4 et 5 (indiquées plus haut) pour réduire les problèmes liés à la pénurie de matériel.
  12. Rappelez-vous que les personnes qui ont un système immunitaire affaibli, des maladies pulmonaires et du diabète sont plus à risque de contracter le Covid-19. Il est recommandé de suivre « scrupuleusement ces conseils pour rester en bonne santé tout en aidant les autres à le rester ».