Drogues par injection : une nouvelle étude

3 Décembre 2019
213 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une nouvelle étude démontre que près de 172 000 Canadiens-nes ont consommé de la drogue par injection en 2016, une hausse de 30 % en cinq ans. On comptait 130 000 personnes consommatrices en 2011. Dans une étude publiée par l’American Journal of Public Health, des chercheurs-euses du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) ont estimé pour la première fois le nombre de personnes ayant consommé de la drogue par injection dans onze des treize provinces et territoires canadiens. Selon leurs estimations, le nombre de personnes qui s’injectent des drogues aurait donc augmenté de 30 % au cours de la période étudiée. Ils et elles ont également évalué combien de personnes avaient reçu un traitement agoniste pour troubles de l’usage d’opioïdes et le nombre de seringues distribuées. Selon les données des chercheurs-euqses, au Canada, en 2016, pour 100 personnes consommant de la drogue par injection, 66 personnes ont reçu des traitements agonistes pour des troubles de l’usage d’opioïdes et 291 seringues stériles ont été distribuées pour chaque personne consommant de la drogue par injection. Ces données prouvent que, dans l’ensemble, le Canada a atteint les objectifs fixés par l’Organisation mondiale de la santé en matière de réduction des dommages.