Droits des gays : Ban Ki-moon interpelle l’Afrique

12 Février 2012
641 lectures
Notez l'article : 
0
 
ban_ki-moon-l.jpg

Coup d’éclat ? Geste de courage en tout cas que celui du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à la tribune du 18e sommet de l'Union africaine à Addis Abeba, fin janvier. Ce dernier a, en effet, dénoncé les gouvernements qui "traitent les gens comme des citoyens de seconde classe, voire des criminels" en raison de leur orientation ou de leur identité sexuelles. "S'attaquer à ces discriminations est un défi, mais nous ne devons pas abandonner les idées de la déclaration universelle" des droits de l'Homme, a-t-il déclaré. Ce message est un signal fort à destination des dirigeants africains dont la majorité est très peu portée sur le respect des droits des homosexuels. Comme le rappelle l’AFP, la communauté LGBT fait face à une importante répression en Afrique. Et les pressions internationales ne semblent pas prêtes à infléchir les dirigeants du continent.