Du sang pour demander de l'aide

7 Mars 2009
777 lectures
Notez l'article : 
0
 
blood.jpg

Un jeune réfugié éthiopien aux Etats-Unis, atteint de maladie mentale et séropositif, a envoyé fin décembre 2008 trois lettres, dont une au président des Etats-Unis Barack Obama, contenant son sang séché. Le jeune homme a été arrêté sans résistance, fin décembre, dans l'Illinois. Il a expliqué aux enquêteurs qu'il était très malade et que c'était "un moyen pour lui d'obtenir de l'aide du gouvernement".