Edvige: le SM se retire du groupe de contrôle

19 Novembre 2008
433 lectures
Notez l'article : 
0
 
edvige5.jpg

Le Syndicat de la magistrature (SM) a annoncé, le 14 novembre, qu'il se retirait du "Groupe de contrôle des fichiers" de police, réactivé en septembre après le tollé contre le fichier EDVIGE, en raison de "la place très minoritaire" qu'y tient la société civile. Dans un communiqué, le SM "estime ne pas avoir sa place au sein d'un groupe dont le regard critique et la marge de manoeuvre à l'égard du gouvernement apparaissent quasiment nuls". Le SM entend ainsi réagir au refus du ministère de l'Intérieur d'associer aux travaux de ce groupe le collectif Non à EDVIGE dont AIDES est membre. Le Groupe de contrôle des fichiers doit notamment plancher sur le futur "fichier d'exploitation documentaire et de valorisation de l'information relative à la sécurité publique" (EDVIRSP), successeur d'EDVIGE.
Plus d'infos sur http://nonaedvige.ras.eu.org/