En finir avec le sida… ou pas

29 Janvier 2012
3 296 lectures
Notez l'article : 
0
 
Christian_Andr__o.jpg

"En finir avec le sida… ou pas". C’est le titre d’un texte de Christian Andreo, directeur des Actions nationales et de la communication de AIDES. Ce texte traite de la période actuelle (2011/2012) où la lutte contre le sida vit l’un de ses plus grands bouleversements depuis l’arrivée des multi-thérapies antirétrovirales en 1996. Dans les conférences internationales, les présentations se succèdent montrant une issue possible à l’épidémie de VIH/sida, mais cette avancée majeure risque d’être contrariée voire obérer par l’insuffisance des engagements financiers qui creuse l’écart entre Nord et Sud, les répercussions au Nord du déclin orchestré des systèmes de soins, l’impuissance des progrès médicaux face à l’émergence d’une santé envisagée comme une affaire privée. Vivant et documenté, ce texte propose des pistes de réflexion importantes et remuantes. "A l’immense espoir suscité par la perspective d’une fin possible de l’épidémie correspond l’immense inquiétude de voir se réaliser un projet de société qui, par idéologie, inconséquence ou lâcheté ferait le nid de l’épidémie, une société du chacun pour soi et du droit du plus fort, une société où même la santé publique serait soumise à un individualisme forcené et où le VIH redeviendrait une affaire privée", écrit Christian Andreo. Le reste est à lire (accès gratuit) ici.