Enceint : parentalité trans

9 Février 2021
1 626 lectures
Notez l'article : 
0
 

Il s’appelle Ali, c’est un homme trans et avec son mari François, un homme cisgenre, il a conçu un enfant de façon biologiquement naturelle. Leur expérience rare de parentalité trans, Ali et François la racontent avec pudeur, humour et émotion dans un podcast intitulé Enceint et diffusé sur France Culture le 4 février. Dans ce podcast, la journaliste Clémence Allezard donne la parole, rare et précieuse, à ce couple un peu hors du commun, ainsi qu’à Céline, la sage-femme qui a accompagné Ali et François tout au long de ce parcours inédit. Il faut rappeler que jusqu’en 2016, les personnes trans devaient renoncer à procréer si elles voulaient changer d’état civil. Ali a été assigné femme à la naissance. Il est parvenu à échapper à la stérilisation forcée et a accouché de la petite Salomé en 2019. Chose inédite en France, il est reconnu parent à la naissance. En 2006, Ali, qui se qualifiait, selon ses propres mots, de « gouine androgyne » entame une transition. Il change son état civil et procède à toutes les démarches administratives pour modifier sa carte d’identité et sa carte vitale. Les années passent, Ali tombe amoureux de François, ils se marient et se lancent dans un projet de parentalité. Ali et son conjoint doivent faire face aux regards, parfois interloqués, des gens dans la rue à la vue d’un corps masculin avec un ventre qui porte une grossesse. Ali, raconte aussi la double annonce de sa transidentité et de sa grossesse auprès de sa DRH, qui, bible posée sur son bureau, lui fait une remarque très déplacée. Mais au final, c’est l’amour et le bonheur qui ressortent de ce témoignage. Céline, la sage-femme, raconte comment Ali et François l’ont éduquée sur les questions trans, elle qui se considérait « ignorante ». Une association est même intervenue à la maternité (rebaptisée « Transsernité » par le couple), pour sensibiliser les soignants-es aux spécificités de la santé des personnes trans. Ce témoignage est à la fois une belle leçon de vie et un plaidoyer pour l’égalité des personnes trans dans l’accès à la parentalité.