Epic, Eras : la Covid-19 mène l’enquête !

10 Juillet 2020
684 lectures
Notez l'article : 
4
 

Deux enquêtes ont été lancées par AIDES. L’enquête Epic (pour Enquêtes flash VIH-VHC pour évaluer l’impact de la crise sanitaire Covid-19 en milieu communautaire) qui concerne les personnes usagères de drogues, dont celles qui pratiquent le chemsex (Epic UD) et l’enquête Epic à destination des travailleurs-ses du sexe (Epic TDS). Ces deux enquêtes inédites visent respectivement à mieux comprendre l'impact de la crise de la Covid-19 soit sur la vie des personnes consommatrices de drogues, soit sur celle des personnes escortes et travailleuses du sexe. Cette dernière est aussi proposée en version espagnole. Durant le confinement, il y a eu des remontées de nombreuses difficultés de la part de ces deux groupes. ; les enquêtes visent à comprendre leur nature et à les mesurer objectivement. Les questionnaires sont issus d’un projet baptisé Epic qui étudie l’impact de la crise sanitaire sur les personnes et groupes vulnérables au VIH et/ou au VHC (usagères de drogues, travailleuses du sexe, hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes et trans). L'enquête comporte différents chapitres : profil socio-démographique, besoins socio-économiques et solutions durant la crise sanitaire de la Covid-19, et selon la version remplie : des informations sur l’usage de drogues ou l’exercice du travail sexuel. Les questionnaires respectent l’anonymat des données et les enquêtes ont été déclarées auprès des autorités de contrôle. Les informations recueillies permettront de documenter, comprendre et analyser les conséquences de la crise sanitaire inédite. Elles permettront aussi de renforcer le plaidoyer à travers le recueil d’informations sociodémographiques auprès des populations concernées et l’identification de l’impact de la crise sur elles : perte de revenus, renforcement des contrôles policiers, etc.

De son côté, Santé publique France lance également une enquête. Elle part du constat que le confinement et le déconfinement ont bousculé nos vies affectives et sexuelles. Cette enquête propose donc de parler anonymement de son expérience durant cette période en répondant à l'enquête Eras (Enquête Rapport Au Sexe) spéciale Covid-19.