Et les droits au Canada ?

23 Juillet 2010
1 032 lectures
Notez l'article : 
0
 
vienne_v_0.png

Lors de la conférence de Vienne, quatre organismes communautaires canadiens – Réseau juridique canadien VIH/sida, CTAC, CAAN et Women’S Health in Women’s Hands - ont dénoncé la situation que vivent quotidiennement de nombreuses minorités canadiennes.  Les peuples des premières nations, les femmes, les utilisateurs de drogue, les prisonniers, les travailleuses du sexe et les gais, selon ces organisations, vivent des situations ou font face à des obstacles qui augmentent leur risque de s’infecter au VIH et les empêchent d’avoir accès aux soins et aux traitements qu’ils devraient être en mesure de s’attendre d’un pays tel que le Canada. La pauvreté, le manque de logements sociaux, le peu d’initiatives en réduction des méfaits et des risques, l’absence d’éducation sexuelle et l’état actuel de la criminalisation s’ajoutent à la discrimination et la stigmatisation et accentuent ainsi leur vulnérabilité. Par cette conférence de presse, ces représentants d’organismes veulent démontrer que les atteintes aux droits humains existent également dans les pays occidentaux, tel que le Canada.