Etrangers : la double peine est de retour

5 Mars 2012
2 379 lectures
Notez l'article : 
0
 
Marianne.jpg

Contre les étrangers, encore et toujours. Une proposition de loi UMP prévoyant d'expulser de France les étrangers condamnés à au moins cinq ans de prison a été adoptée (22 février) en commission malgré l'opposition de la gauche et de certains députés UMP, dont Etienne Pinte, selon une source parlementaire citée par l’AFP. Cette proposition de loi est le fait de Jean-Paul Garraud (UMP, droite populaire) et d'une quarantaine de ses collègues, que l'Assemblée nationale examinera le 1er mars 2012. Compte tenu de la fin des travaux parlementaires le 7 mars au plus tard (du fait des élections législatives), ce texte ne pourra pas aller au bout de son parcours parlementaire et être définitivement adopté avant les élections. C’est donc juste un signal qui répond à une demande du ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui, fin 2011, avait souhaité que soient prises "des mesures spécifiques" contre la "délinquance étrangère". En 2007, Nicolas Sarkozy s’était engagé contre la double peine : une condamnation + une expulsion lorsqu’on est un ressortissant étranger ayant commis un délit. Il avait d’ailleurs allégé cette double peine en 2004 lorsqu’il était ministre de l’Intérieur.

 

Commentaires

Portrait de frabro

C'est la course des droites vers le vote xénophobe qui continue, avec son corollaire qui est la recherche du bouc émissaire. Les discours de Sarkozy et Le Pen ce week-end rivalisaient de surenchère dans ce domaine, et je ne doute pas que ça n'empire au fur et à mesure que l'on se rapprochera de l'échéance.