Expo : La Fugitive

4 Octobre 2022
199 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Fugitive est le titre que Marcel Proust donne originellement au VIe tome de À la recherche du temps perdu. L’exposition propose de donner corps au personnage fictif d’Albertine à travers des œuvres emblématiques et inédites d’artistes modernes et contemporains-es. Elle se construit comme un parcours allant de l’espace domestique de la jeune femme aux milieux réels et fantasmés qui dans le livre se dérobent au regard du narrateur. Albertine a un caractère affirmé mais demeure incernable et ses rares interventions brouillent les pistes plus qu’elles n’éclairent ses motivations. Aux yeux de Marcel, elle demeure aussi complexe que secrète. Or, le fait qu’Albertine aime les femmes s’impose comme une certitude, et cette sensualité, devinée puis confirmée, obsède le narrateur tout au long du récit. Le refus symptomatique de voir en Albertine autre chose que l’incarnation fictive de certains personnages masculins réels ayant fréquenté l’auteur étonne alors. Les pratiques artistiques présentées dans La Fugitive questionnent une culture visuelle héritière du male gaze (regard masculin). Elles participent à la mise en lumière de l’histoire des personnes queer et proposent ainsi une lecture polysémique des choses et du monde. Artistes invités-es : Chantal Akerman, Mélissa Boucher, Pauline Boudry / Renate Lorenz, Cécile Bouffard, Anne Bourse, Marc Camille Chaimowicz, Jean de Sagazan, Marcel Devillers, Tirdad Hashemi et Soufia Erfanian, G.B. Jones, Ana Jotta, Marie Laurencin, Autumn Ramsey, Lena Vandrey, Zoe Williams. L’exposition est présentée au Credac jusqu’au 18 décembre 2022. La Manufacture des Œillets (1 place Pierre Gosnat - 94200 Ivry‑sur‑Seine. Métro ligne 7, station Mairie d’Ivry ou RER ligne C, station Ivry-sur-Seine). Entrée libre.