Extension d'AMM pour le Reyataz

1 Juillet 2008
772 lectures
Notez l'article : 
0
 
quoi_de_neuf_br.png

Autorisé depuis 2004 chez les personnes déjà traitées, le Reyataz (atazanavir, BMS) vient d'obtenir une extension de son autorisation européenne de mise sur le marché pour les malades naïfs de traitement. Une autorisation obtenue sur la base des résultats à 48 semaines d'un essai le comparant au Kaletra qui a notamment montré que l'efficacité des deux traitements était similaire, avec une meilleure tolérance en termes de diarrhées et de nausées mais une élévation plus fréquente de la bilirubinémie (augmentation de la quantité de bilirubine, un pigment jaune, dans le sang) pour le Reyataz.
Dosé à 300 mg en monoprise quotidienne, le Reyataz est désormais autorisé pour démarrer un traitement en association avec 100 mg de Norvir (ritonavir, Abbott) et d'autres médicaments antirétroviraux.