Femidon au Sénégal

20 Septembre 2008
2 971 lectures
Notez l'article : 
0
 
womenfemidon.jpg

Ce sont quelque 12 000 femmes de 19 à 49 ans qui vont être sensibilisées à l'utilisation du préservatif féminin au Sénégal. Ce programme financé par le Fonds mondial s'appuie sur l'Alliance nationale de lutte contre le sida et 150 relais dans cinq régions du pays. L'objectif de ce plan, sur deux ans, est, selon la Fédération des associations féminines du Sénégal de distribuer plus de 35 000 préservatifs féminins. Cela peut sembler peu, mais sa diffusion est compliquée. "Avec ce nouvel outil que les gens ne maîtrisent pas bien, il nous faut dérouler des techniques de négociations, rencontrer des couples pour faire adhérer les femmes à l'utilisation du préservatif", indique une responsable locale. Aujourd'hui, les principaux obstacles à une plus grande popularité du préservatif féminin sont le coût, un maniement pas très facile, son "énormité" et le "bruit" qu'il fait lors de son utilisation. Ça couine !