Financement de onze projets de recherche

5 Avril 2020
488 lectures
Notez l'article : 
0
 

Face à l’épidémie de Covid-19, l’urgence sanitaire impose la mise en œuvre rapide de projets de recherche permettant de mieux diagnostiquer et traiter cette nouvelle pathologie, indique un communiqué du ministère de la Santé. Pour cela, le ministère a mis en place une procédure accélérée d’évaluation de projets de recherche. Un jury comprenant des représentants du comité scientifique du consortium REACTing a examiné en urgence 27 projets liés au Covid-19. Onze projets ont été identifiés par le jury comme prioritaires à mettre en œuvre dès maintenant. « Ces projets couvrent une grande partie du continuum de la recherche en santé, du diagnostic au traitement en passant par l’impact psychologique de l’épidémie et concernent tant les patients que les soignants », indique le communiqué officiel. Par ailleurs, « pour éviter de multiplier inutilement le nombre de recherches conduites, le jury a recommandé que certaines équipes se rapprochent et elles seront accompagnées en ce sens ». Le ministère de la Santé finance dès maintenant ces onze projets à hauteur maximale de près de neuf millions d’euros. On trouve dans la liste, entre autres, l'essai Discovery, dirgé par la professeure Florence Ader. Il s'agit d'une « étude multicentrique randomisée, adaptative, de l’efficacité et de la sécurité des traitements des patients hospitalisés présentant une infection au Covid-19 ». On trouve aussi l'essai Enacovid, dirigé par Frédéric Adnet sur l'efficacité du naproxen en addition dans le traitement des patients sévères atteintes de l'infection à Covid-19, un autre essai porte sur les bénéfices et risques de l’hydrocortisone dans l’infection respiratoire aiguë liée au Covid-19, etc.