Fonds mondial : 87 milliards de dollars sont nécessaires

17 Avril 2013
893 lectures
Notez l'article : 
0
 

Quelque 87 milliards de dollars (66,8 milliards d'euros) seront nécessaires entre 2014 et 2016 pour combattre efficacement le sida, la tuberculose et le paludisme, a estimé lundi 8 avril le Fonds mondial. Ce montant est nécessaire pour fournir, entre 2014 et 2016, des services essentiels permettant de lutter efficacement contre les trois maladies à toutes les populations vulnérables des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire pouvant prétendre à ses financements, indique l’organisme dans un document.  Entre 2014 et 2016, le besoin de financement total estimé s'élève à 58 milliards de dollars pour combattre le VIH, à 15 milliards de dollars pour la tuberculose et à 14 milliards de dollars pour le paludisme. Le Fonds mondial, qui a soutenu financièrement plus de 1 000 programmes dans 151 pays depuis sa création en 2002, s'est fixé pour objectif de collecter 15 milliards de dollars pour cette période de trois ans. Une conférence des donateurs - gouvernements et secteur privé notamment - se tiendra fin 2013. Ajoutée à d'autres ressources, dont 37 milliards de dollars dégagés selon les estimations par les pays maîtres d'œuvre et 24 milliards provenant d'autres sources internationales, la contribution de 15 milliards de dollars du Fonds mondial rendrait possible la tâche collective de faire face à près de 90 % des besoins mondiaux en ressources pour pouvoir lutter contre ces trois maladies, détaille l’AFP. "Nous avons aujourd'hui une chance historique de maîtriser totalement ces maladies. Si nous n'y parvenons pas, les coûts à long terme seront colossaux", a prévenu Mark Dybul, le directeur exécutif du Fonds mondial. Avec ce niveau de financement, il serait possible de traiter 17 millions de malades de la tuberculose, de prévenir des millions de nouveaux cas de paludisme ainsi qu'un million de nouvelles infections par le VIH chaque année, selon le Fonds mondial.